mardi 15 novembre 2016

11:05 am


et puis c'est là
un peu avant midi
après le fantôme
du dernier train
du matin après
le cri de l'oiseau

c'est là que tout s'est arrêté
le vent d'abord puis l'air s'est figé
horizontal éblouissant écrasé
sur la terre devenue froide

c'est là un peu avant midi
que tu devais venir c'est là
que j'ai attendu  et que j'ai
entendu s'éteindre le temps

il était 11:05 ce matin là
et depuis rien n'a changé




(photo PL / novembre 2016)

2 commentaires:

  1. le dernier train est passé sans crier gare
    et le silence est tombé...


    c'est tellement beau et émouvant !

    RépondreSupprimer